École entrepreneuriale Toronto Ouest

Ontario

Brève description

L’École secondaire Toronto Ouest aide à créer les leaders de demain en offrant un programme entrepreneurial favorable aux jeunes et à leur développement dans un contexte où ils jouent un rôle de premier plan, accompagnés en cela par toute l’équipe-école et soutenus par la communauté. Ils ont 105 minutes à l’horaire par semaine scolaire pour bâtir leur entreprise, en assurer la responsabilité financière, prendre des décisions éclairées et devenir des chefs de file. Notre pédagogie entrepreneuriale favorise l’intégration des compétences et les liens entre les apprentissages scolaires et la vie courante.


Portée du projet

  • Nombre d’écoles: 1
  • Nombre de classes : 8 classes de la 7e année à la 10e année
  • Nombre d’élèves : 160

Raison d’être 

Ce projet permet aux jeunes de découvrir et développer leur plein potentiel en privilégiant la diffusion de connaissances sous des formes variées, en suscitant notamment la confiance en soi, la créativité, l’autonomie, le sens des responsabilités, la solidarité, le leadership et la ténacité.


Buts et priorités

Notre programme vise à inspirer les jeunes à mettre sur pied leur entreprise, à prendre de meilleures décisions financières, à développer un plan de carrière et à exprimer leur esprit novateur.


Défis rencontrés

  • Connaissances et expériences limitées des enseignants
  • Trouver des ressources humaines clés dans la communauté francophone pour appuyer chaque entreprise
  • Trouver les fonds initiaux pour appuyer les démarches

Articulation du projet sur le terrain

En 2013, les entreprises retenues et développées étaient :

  • Le journal francophone Le vent de l’Ouest (communications)
  • Projet partenaire avec une école autochtone (service communautaire)
  • Projet Alimentation saine (environnement)
  • Projet mur vert (environnement)
  • Les médias sociaux (communications)
  • La radio étudiante (communications)
  • Création des intramuraux (vie active et sportive)
  • Tambours africains (vie artistique et culturelle)
  • Les planches à roulettes (vie artistique et culturelle)
  •  Chorale- GLEE francophone (vie artistique et culturelle)

Outre les entreprises de 2013 qui seront reconduites en 2014, se sont ajoutées :

  • L’annuaire; -Communications :
  • Drum Line (vie artistique et culturelle)
  • Stylisme – création de vêtements Toronto Ouest (vie artistique et culturelle)
  • Jardin (environnement)
  • Médiation par les pairs, résolution de conflits et dissuasion de pratiques d’intimidation (service communautaire)
  • projets internationaux (service communautaire)
  • Robotique (vie scientifique et pensée critique)

Étapes de mise en œuvre

  • Mise en œuvre a débuté en septembre 2013 avec une formation pour tous les enseignants de l’école sur le modèle d’une école entrepreneuriale offert par le Réseau québécois des écoles entrepreneuriales
  • Création de 5 environnements pour encadrer les entreprises : vie active et sportive, vie artistique et culturelle, environnement, service communautaire et communications
  • Les élèves se regroupent et proposent une entreprise
  • Tous les élèves doivent postuler pour les postes disponibles avec leur CV accompagné d’une lettre de motivation

Bidirectionnalité entre l’école et la communauté et/ou Respect des trois visées (engagement, réussite et continuum)

Chaque entreprise bénéficie d’un partenaire communautaire et un enseignant-conseil. Les partenaires communautaires comprennent des artistes francophones variés, des travailleuses sociales, Defina’s restaurant, nos écoles nourricières et Ted Hunter de Roarockit Skateboard.


Retombées, valeurs ajoutées

Les entreprises sont conçues comme de vraies entreprises qui incluent les compétences d’entrepreneuriales comme reconnaître et saisir les occasions, faire preuve de persévérance, faire preuve d’innovation et de créativité, et faire preuve de polyvalence et de débrouillardise. Après avoir complété une évaluation de leurs compétences et une analyse de leur personnalité, les élèves écrivent une lettre de motivation et ensuite postulent sur les postes affichés. Les élèves sont les artisans des projets qui ressortent des entreprises dont ils doivent assumer entièrement la gestion.

Vous avez un projet qui cadre avec l’École communautaire citoyenne?

Partagez vos pratiques réussies!

soumettre